le Souvenir Français 94 Gardien de notre Mémoire

PROCHAINEMENT

QU’EST-CE QUE LE SOUVENIR FRANÇAIS ?

Une association mémorielle

Le Souvenir Français n’est pas une association d’Anciens Combattants. C’est une association civile, régie par la loi du 1er juillet 1901, ouverte à tous les citoyens, désireux d’entretenir la mémoire de notre pays. Le Souvenir Français observe la plus stricte neutralité politique, confessionnelle et philosophique.

Qu'est-ce que le devoir de mémoire ?

UNE EXPRESSION À LA MODE

DEPUIS LES ANNÉES 1990

L’expression devoir de mémoire apparait pour la première fois dans Le Monde du 16 avril 1992 à propos de l’affaire Touvier (ancien collaborationniste, chef de la Milice à Lyon, gracié par Pompidou en 1971, arrêté en 1989, jugé en 1994 et décédé à Fresnes en 1996).

Le Souvenir Français dans le Val-de-Marne

L’organisation départementale

Retrouvez vos référents départementaux et Présidents de comité en fonction de votre adresse.

Les lieux de mémoire dans le Val-de-Marne

Divers lieux de mémoire

Retrouvez les monuments et lieux de mémoire du département ainsi que leur histoire.
 
L’HAŸ-LES-ROSES

Le village de L’Haÿ, situé sur une hauteur et sur la route de Paris, est directement touché  par l’invasion prussienne de 1870. Occupé par les Prussiens à l’automne 1870, qui le brûlent et le pillent, il se vide de ses habitants. Ceux-ci sont évacués par ordre du Maire sur Paris, dans le quartier du Val-de Grâce. A deux reprises, L’Haÿ est le siège d’une terrible bataille : le 30 septembre et le 29 novembre. Les L’Haÿssiens ne peuvent rentrer dans leur village meurtri que le 15mars 1871.

Les activités du S.F. dans Le Val-de-Marne

Participations aux Cérémonies Patriotiques, restaurations des tombes, conférences et expositions sont les principales activités du souvenir français du Val-de-Marne.

Retrouvez toutes nos actions locales sur le site internet

Documentation : Textes, ouvrages, ...

Nos recommandations

L’histoire est aussi revisitée par des artistes, retrouvez les ouvrages que nous vous recommandons pour découvrir l’histoire de France d’une autre façon. 

Depuis les années 1990, l’expression « devoir de mémoire » est à la mode dans notre pays. Elle est partout déclinée en de multiples applications et pas seulement lors des grandes commémorations, qui rythment notre calendrier national. Pour certains, elle devient même un peu trop envahissante, génératrice de tensions et de revendications.