le Souvenir Français 94 Gardien de notre Mémoire

QU’EST-CE QUE LE SOUVENIR FRANÇAIS ?

Une association mémorielle

Le Souvenir Français n’est pas une association d’Anciens Combattants. C’est une association civile, régie par la loi du 1er juillet 1901, ouverte à tous les citoyens, désireux d’entretenir la mémoire de notre pays.

Le Souvenir Français observe la plus stricte neutralité politique, confessionnelle et philosophique.

Association nationale, Le Souvenir Français est placé aujourd’hui sous le patronage du Président de la République.

Reconnue association d’utilité publique en 1906, Le Souvenir Français a été couronné par l’Académie Française et par l’Académie des Sciences morales et politiques. 

La plus vieille association mémorielle de France (1887)

Le Souvenir Français est né au lendemain de la Guerre de 1870 contre les Prussiens, guerre qui se solde par la perte de l’Alsace-Moselle. Refusant cette annexion, un certain nombre de Français décident d’entretenir les tombes de leurs « pères » morts au cours de ce conflit.

En 1887, un professeur d’origine alsacienne, François Niessen (1846-1919) crée à Neuilly-sur-Seine l’association nationale du  Souvenir Français. Dès lors, jusqu’à sa mort en 1919, il s’y dévoue corps et âme, multipliant la création de comités sur l’ensemble du territoire national. Il fait édifier ici et là des monuments commémoratifs, placé des stèles et des plaques jusque dans les territoires annexés.

Le Souvenir Français en quelques chiffres

Le Souvenir Français aujourd’hui regroupe plus de 200 000 adhérents.
Il est constitué de 96 délégations départementales, de plus de 1600 comités locaux.
Le Souvenir Français est aussi présent à l’étranger avec 64 délégations réparties sur plusieurs continents (Russie, Nouvelle-Zélande, Mexique, Hong-Kong,…).



Les deux grands objectifs du Souvenir Français :

  • Entretenir les sépultures des anciens combattants et les monuments commémoratifs de nos communes, fidèle en cela à ses origines historiques et en lien avec les différentes autorités politiques et associatives locales. au cimetière de L’Haÿ-les-Roses Le cimetière de Pont L’Abbé
  • Assurer le relais mémoriel, notamment auprès des jeunes générations, en collaboration active avec les enseignants et les associations d’Anciens Combattants.E

La direction du Souvenir Français

Serge BARCELLINI

Président

Commissaire aux Armées.

Les Grandes manifestations nationales

  •  Congrès tous les deux ans
  • Grandes opérations :

            Le 80ème anniversaire de 1940

            Le 150ème anniversaire de la Guerre de 1870

            Le rosier de la mémoire